View Single Post
  #5  
Old Posted Apr 3, 2010, 6:15 PM
theshark's Avatar
theshark theshark is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2007
Location: Northern N.-B.
Posts: 865
Un nouvel hôpital psychiatrique à Campbellton

CAMPBELLTON - Un nouvel hôpital psychiatrique prévoit d'ouvrir ses portes d'ici deux ans. Le lancement des appels d'offres a été fait par le premier ministre Shawn Graham, de passage à Campbellton le 26 mars dernier.

L'hôpital en question remplacera le Centre Hospitalier Restigouche d'ici deux ans. Le projet consiste à déplacer les installations souterraines vers le nouveau centre de deux étages. 140 lits accueilleront les locataires, dans un concept qui se veut très communautaire.

La structure et l'organisation du bâtiment se calquent sur l'aménagement d'un village. Ce concept vise à favoriser le développement d'un meilleur service. L'hôpital, qui prévoit adopter l'apparence d'un village, a surtout pour but d'aider à la réinsertion des patients.

L'ancien centre date de 50 ans et compte 172 lits. Le fait que la prochaine bâtisse en ait une vingtaine de moins ne représente pas un souci majeur pour Shawn Graham, qui affirme que l'initiative se concentre sur la qualité des services. Le nouveau directeur du CHR, Jacques Duclos, abonde en ce sens.

«On réussit à l'heure actuelle à répondre aux besoins. On prévoit d'offrir des services plus intenses de réadaptation qui permettront d'être plus ouvert sur l'intégration en communauté», confirme-t-il.

Il ajoute que les 172 lits actuellement utilisés ne représentent pas tous des lits utilisés pour les services résidentiels. Le fait d'en produire moins ne constitue donc pas une perte en soi pour l'hôpital.

Pour le premier ministre, la construction de cet hôpital est une bonne nouvelle non seulement pour le Restigouche, mais aussi pour toute la province du Nouveau-Brunswick.

Cent millions de dollars sont investis dans ce Partenariat public privé. Cette formule est justifiée, selon le gouvernement qui estime qu'elle permet d'économiser les coûts.

«Cette méthode donne un bénéfice énorme pour les contribuables du Nouveau-Brunswick, car ça diminue les coûts pour la province et le reste est payé par le privé. On réalise le rêve d'avoir un meilleur habitat pour les personnes dans le besoin.»

Le PPP selon Shawn Graham permet d'aller plus loin dans le projet de développer l'hôpital.

«Nous sommes fiers de ce qui représente un investissement qui aidera à fournir des structures qui participeront à la réinsertion de personnes ayant des problèmes de santé mentale», affirme-t-il.

Le chantier prévoit d'être mis sur pied dès cet automne. Le nouveau centre compte employer dix psychiatres et environs 300 employés, ce qui représente 40 nouveaux emplois dans la région.

La structure comprendra 7 unités et des soins spécialisés en psychiatrie, dont une unité qui alliera les services du Centre Hospitalier Restigouche et celles de la Régie de la Santé du Restigouche.

L'Etoile Restigouche
Reply With Quote