View Single Post
  #2  
Old Posted Feb 24, 2006, 5:31 AM
digitboy's Avatar
digitboy digitboy is offline
digital b0y
 
Join Date: Aug 2003
Location: Rimouski
Posts: 2,806
Un projet majeur refait surface.

TOUR D’HABITATION DE ONZE ÉTAGES AU CENTRE-VILLE
La nouvelle version du projet est à l’étude

2006-02-23 par Jean-Francois Bouchard

http://www.lavantage.qc.ca/?page=article&id=7611



Voici une esquisse de la tour de onze étages qui pourrait être construite à côté de la Place St-Laurent.




À la suite d’une demande de la Ville de Rimouski, les gestionnaires du projet de construction d’une tour d’habitation de onze étages au centre-ville ont refait leurs devoirs. Si le projet de 79 unités de logement s’élève toujours à 10M$, les clientèles visées sont désormais les personnes âgées présentant une légère perte d’autonomie et les individus et les couples âgés de 40 à 65 ans ayant un revenu moyen.


La quinzaine de logements pour les personnes handicapées et la vingtaine destinée aux familles à faible revenu et à revenu moyen ne figurent plus dans le projet. D’une part, les organismes œuvrant auprès des personnes handicapées n’ont pu obtenir le financement voulu de l’Agence de santé pour offrir les services à cette clientèle.

D’autre part, «selon les besoins identifiés par l’Office d’habitation municipale, la priorité était de loger des personnes seules entre 40 et 65 ans», indique Roger Michaud, coordonnateur d’Aténa Groupe Conseil, qui assure la gestion du projet pour le Centre polyvalent des aînés et les Logements populaires du Bas-Saint-Laurent.

La nouvelle version du projet prévoit 48 logements pour les personnes âgées et 31 pour des personnes seules ou des couples ayant un revenu dit moyen. En outre, la construction de la tour implique l’achat et la démolition du bâtiment abritant le commerce L’Élégance. «Nous avons déjà une entente avec M. Dumais (propriétaire du bâtiment et du site où serait construite la tour) là-dessus», note M. Michaud.

Le montage financier du projet prévoit une participation financière du milieu à la hauteur de 15%. Aténa a demandé à la Ville de Rimouski d’injecter 500000$ provenant du fonds destiné au logement social et d’accorder un crédit de taxes de 100% sur dix ans ou de 50% sur 25 ans. Par le biais du programme Accès Logis, la Société d’habitation du Québec financerait environ 50% des coûts. «Cela fait une bonne mise de fonds, en plus du 15% provenant de la Ville. Donc, à 35%, nous sommes capables de faire un projet viable avec des coûts de location abordables», estime M. Michaud.

Il est à noter que le projet prévoit 90 cases de stationnement réparties sur deux étages. Une quarantaine de ces cases seraient accessibles au public. Par ailleurs, la Ville de Rimouski a demandé d’inclure des espaces commerciaux au rez-de-chaussée. Trois locaux commerciaux donnant sur la rue St-Germain sont prévus au plan.

Lundi, le maire Éric Forest a assuré qu’une réponse sera donnée aux promoteurs «dans les prochaines semaines». Rappelons qu’en campagne électorale, M. Forest s’est engagé à faire construire 100 unités de logements social au cours de son premier mandat à la mairie de Rimouski.

Aténa précise que ledit projet n’est pas en concurrence avec celui de la Coopérative des Berges, qui souhaite construire 14 logements sociaux dans l’ancienne école Dominique-Savio de Nazareth. Les deux projets peuvent être menés de front, estime Roger Michaud. «Rimouski pourrait engager tout de suite les Berges. Dans trois ans, ce qui va avoir été donné aux Berges va avoir été remis dans le fonds pour le logement social.»

Dans le meilleur des scénarios, la livraison de la tour d’habitation ne pourrait avoir lieu avant 2008 ou 2009. «C’est un chantier d’un an et demi minimum», conclut M. Michaud.
__________________
immobilism :

a political policy characterized by inertia and antipathy to change

Last edited by digitboy; Jun 12, 2013 at 6:22 PM.
Reply With Quote