View Single Post
  #12  
Old Posted Mar 8, 2006, 11:24 PM
digitboy's Avatar
digitboy digitboy is offline
digital b0y
 
Join Date: Aug 2003
Location: Rimouski
Posts: 2,806
Tiré du site www.radio-canada.ca


La Commission de la construction (CCQ) du Québec estime que 2006 sera une aussi bonne année que 2005 pour les travailleurs de l'Est-du-Québec.


Selon la CCQ, la fin de plusieurs chantiers importants sera compensée par les projets routiers et éoliens. En 2005, le nombre d'heures travaillées par les 5000 travailleurs de la construction de l'Est-du-Québec a atteint 3,4 millions, ce qui est un sommet pour les 26 dernières années.

Durant la dernière année, la construction dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles a enregistré une augmentation du volume de travail de 14 %. Comparativement, la croissance provinciale était de 4 %.

Des projets comme celui du développement récréotouristique des Chic-Chocs ont grandement contribué à augmenter les heures travaillées des gens de la région. Toutefois, ce projet est terminé. Comme les travailleurs de l'Est-du-Québec accumulent le tiers de leurs heures travaillées à l'extérieur de la région, la fin des chantiers de la Baie-James et de la Côte-Nord doit également être considérée.

Malgré tout, l'économiste de la CCQ, Pauline Dupuis, demeure optimiste. Mme Dupuis souligne que l'éolien aidera les travailleurs de la région à demeurer au travail: « On parle de projets cette année de plus de 1 milliard de dollars qui devraient être mis en branle, cela va permettre à la région d'avoir le même niveau d'activité qu'en 2005. »

Les chantiers de voirie comme ceux de l'autoroute 20 et de l'élargissement de la route 185 auront aussi un impact majeur.

En contre-partie, la CCQ prévoit une chute de 14 % dans le secteur résidentiel. Les heures travaillées dans les secteurs de l'institutionnel et du commercial, de même que de la construction industrielle, seront aussi en baisse dans la région en 2006.
__________________
immobilism :

a political policy characterized by inertia and antipathy to change
Reply With Quote