HomeDiagramsDatabaseMapsForumSkyscraper Posters
     

Go Back   SkyscraperPage Forum > Regional Sections > Canada > Québec

Reply

 
Thread Tools Display Modes
     
     
  #121  
Old Posted Jul 20, 2016, 5:20 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 231
Développement Rochette, phase 3 & 4

C'est officiel, la ville de Sept-îles va de l'avant avec ses phases 3 & 4 du développement rochette.
À noter, la rue ''H'' se nommera : rue Dorothy-Nagle et la rue ''L'' : rue George-Keays en plus de la rue, déjà affiché, Evelyne-Bignelle.



La Ville de Sept-Îles poursuit le développement du secteur résidentiel au nord de la rue Rochette. Les travaux pour développer les phases 3 et 4 du quartier se feront cet été, même si la demande n’est plus aussi pressante qu’il y a quelques années.

Le conseil de ville a autorisé un règlement d’emprunt temporaire de 2 820 000$, lors de la séance publique du 9 mai, pour la construction et l’aménagement des nouvelles rues du secteur. Le ministère des Affaires municipales acquittera environ les deux tiers de cette somme via un fonds destiné aux villes du Plan Nord.

«On s’attend à ce que les travaux débutent au début de la période estival pour être complété à l’automne. On parle d’environ 55 terrains résidentiels additionnels», a expliqué le directeur général, Claude Bureau. Si la Ville a reçu quelques demandes pour des terrains résidentiels, le contexte est différent des deux premières phases de développement de Rochette en pleine période d’effervescence économique.

«Il y a quelques demandes, mais on ne se cachera pas qu’il y a un ralentissement par rapport à ce qu’on a déjà vécu à une certaine époque. On avait dû procéder à un tirage au sort, tellement il y a avait de demandes. Il y avait plus de demandes qu’il n’y avait d’offres», a mentionné M. Bureau.

Malgré tout, la municipalité doit continuer à développer de nouveaux terrains, explique le maire, Réjean Porlier. «Une ville comme Sept-Îles, moindrement que ça redémarre économiquement, on va trouver que ce n’est pas beaucoup avoir 50 terrains», a-t-il mentionné.

La Ville espère que les promoteurs privés prendront le relai pour développer des terrains. «L’objectif est encore pour la municipalité de passer le flambeau à des promoteurs du développement résidentiel à Sept-Îles, ce qui n’a jamais été facile, soi-dit en passant, par le passé. La municipalité a toujours agi par défaut. Si la municipalité n’avait pas été là pour développer des terrains, on aurait eu des difficultés», a expliqué Claude Bureau.

http://lenord-cotier.com/sept-iles-d...rains-cet-ete/
Reply With Quote
     
     
  #122  
Old Posted Aug 16, 2016, 4:40 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 231
L’Hôtel Sept-Îles vendu



L’entrepreneur Yves Bourassa a acheté l’Hôtel Sept-Îles et compte investir «plusieurs centaines de milliers de dollars» pour le remettre au goût du jour. Aussi propriétaire d’un bloc commercial à Place du commerce et du bar Les Copains, M. Bourassa est confiant d’investir dans l’économie septilienne.

Originaire de Baie-Comeau, Yves Bourassa a investi dans l’immobilier de cette ville et à Sept-Îles, en plus d’être propriétaire d’une épicerie-dépanneur à Natashquan. Après avoir vendu tous ses blocs appartement, il a fait l’acquisition, il y a quelques semaines, de l’Hôtel Sept-Îles. «Ça faisait longtemps que je voulais avoir un hôtel et le plus beau spot, c’est vraiment l’Hôtel Sept-Îles avec la vue sur la marina et la promenade», a-t-il expliqué.

Bourassa compte investir beaucoup d’argent dans l’établissement hôtelier au cours des prochaines années. «Il y a beaucoup d’amour à mettre dans l’hôtel, beaucoup de travaux à faire. On refait toutes les chambres à la grandeur, on refait le restaurant et plusieurs choses vont s’ajouter», mentionne-t-il.

Des 200 chambres que compte l’hôtel, M. Bourassa n’en conservera que la moitié, les autres étant désuètes. Il est aussi à la recherche d’une franchise pour opérer le restaurant. «C’est la grosse mode en ce moment qu’une bannière s’associe à un hôtel», explique-t-il. S’il est seul pour l’instant, d’autres investisseurs vont «sûrement s’ajouter» au cours des prochains mois.

Confiance en l’économie

Même si l’économie a ralenti à Sept-Îles avec la déprime du prix du fer, Yves Bourassa est assez confiant pour investir. «J’avais décidé de ne plus investir, mais je crois beaucoup à l’économie qui va revenir à Sept-Îles. C’est pour ça que j’ai décidé d’investir. Ce n’est pas évident parce que c’est sûr qu’avec le contexte économique, il y a plusieurs hôtels qui ont ouvert, mais c’est vraiment l’Hôtel Sept-Îles qui est le mieux situé. C’est le seul hôtel, dont toutes les chambres font face à la mer», explique-t-il.

D’autres actifs

En plus de l’Hôtel Sept-Îles, Yves Bourassa est aussi propriétaire du bar Les Copains et du bloc commercial sur Place du commerce où se trouve le café Toscane et Liquidation de meubles. Le bar Les Copains va rouvrir rénové en septembre en gardant sa vocation country. Pour ce qui est de Place du commerce, M. Bourassa attend l’adoption du programme particulier d’urbanisme (PPU) du Bas de la ville avant d’investir sur l’aspect extérieur.

http://lenord-cotier.com/lhotel-sept-iles-vendu/
Reply With Quote
     
     
  #123  
Old Posted Sep 7, 2016, 9:13 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 231
Complexe aquatique de Sept-îles

Voici quelques rendus de la nouvelle piscine intérieure inauguré en février dernier.



http://ici.radio-canada.ca/regions/e...guration.shtml
Reply With Quote
     
     
  #124  
Old Posted Sep 7, 2016, 9:22 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 231
Pavillon universitaire Alouette

Le nouveau pavillon d'enseignement supérieur est une belle réussite architecturale pour Sept-îles selon moi. Ce pavillon a ouvert ses portes en 2014.






http://axorexperts.com/wp-content/up...louette_03.jpg
https://rackam.com/fr/news/le-pavill...nore-aux-prix/
http://www.lumigroup.net/projet/pavi...aire-alouette/
Reply With Quote
     
     
  #125  
Old Posted Feb 6, 2017, 4:50 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 231
Décret de population 2017

Le Mamrot a publié sur son site internet, les dernières statistiques qui établissent la démographie de toutes les organisations municipales au Québec.

Voici ce qui en résulte pour la MRC des Sept-Rivières :

Sept-îles : 25 475 habitants en décembre 2016 vs 25 591 en décembre 2015
Port-Cartier : 6589 vs 6613
Uashat : 1597 vs 1588
Maliotenam : 1442 vs 1438

Les pertes se font moins sentir dans ce coin de la Côte-Nord. La MRC des Sept-Rivières a perdu 0,36% de sa population au courant de l'année 2016.

http://www.mamrot.gouv.qc.ca/organis...de-population/
Reply With Quote
     
     
  #126  
Old Posted Jul 17, 2017, 7:00 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 231
Glissements de terrain : les premières propriétés sont vendues



Il y a déjà quelque temps que la Ville de Sept-Îles a annoncé son intention de revendre à perte les propriétés du secteur Sainte-Famille, qui ont été affectées par des glissements de terrain. Lors du conseil municipal du 10 juillet, la vente sans garantie de propriétés situées sur la rue Comeau a été autorisée, marquant ainsi officiellement le début du processus.

Plus précisément, il s’agit du 142,146,148 et 150 rue Comeau. Excepté celle du 150 rue Comeau qui a été vendue au cout de 126 000 $, les trois autres propriétés seront acquises au prix de 127 000 $.

Les acheteurs sont messieurs Jimmy Desbiens et Daniel Desbiens. Rejoint par téléphone, Jimmy Desbiens n’a pas voulu commenter la future transaction, puisque celle-ci n’est pas encore notariée. Il a tout de même indiqué que la Ville lui avait fourni des rapports démontrant l’état actuel des propriétés.

On se rappelle qu’en 2010, plusieurs terrains situés au nord de la rue Comeau dans le secteur Sainte-Famille avaient été endommagés par des affaissements de sol.

Plusieurs options avaient alors été explorées, afin de dédommager les propriétaires touchés. Le coût de déménagement des propriétés s’élevant à près de 2 millions $ par maison, la Ville avait préféré racheter les propriétés pour ensuite les revendre, sans garantie légale, à un prix inférieur à l’évaluation municipale.

Un choix que le maire qualifie de «plus avantageux pour la collectivité», puisqu’il occasionne moins de dépense à la municipalité et permet à certains propriétaires de bénéficier de prix avantageux.

Poursuites

Au moment des sinistres, des poursuites avaient été intentées par les propriétaires envers la Ville de Sept-Îles. Cette dernière avait jeté le blâme sur la firme Qualitas, principale conseillère de la Ville dans le projet d’ensemble résidentiel.

Les procédures judiciaires contre la firme sont toujours en cours et le montant réclamé s’élève à près de 13 millions $, selon le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Claude Bureau. Il affirme que le dossier pourrait en venir à un dénouement au courant de l’année 2018.

Jusqu’à présent, M. Bureau estime que la Ville a dépensé 16 millions $ dans ce dossier.

http://lenord-cotier.com/glissements...ietes-vendues/
Reply With Quote
     
     
End
 
 
Reply

Go Back   SkyscraperPage Forum > Regional Sections > Canada > Québec
Forum Jump


Thread Tools
Display Modes

Forum Jump


All times are GMT. The time now is 11:28 AM.

     

Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions, Inc.