HomeDiagramsDatabaseMapsForumSkyscraper Posters
     

Go Back   SkyscraperPage Forum > Regional Sections > Canada > Québec

Reply

 
Thread Tools Display Modes
     
     
  #81  
Old Posted Feb 17, 2010, 3:31 AM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Baie-Comeau prête à participer au sauvetage de l'église Ste-Amélie


Charlotte Paquet
Société - Publié le 16 février 2010 à 10:30

Joanie Fortin a déposé une pétition de plus de 5 000 noms d'opposants à la fermeture au culte de l'église Ste-Amélie, lors de la séance du conseil municipal de la Ville de Baie-Comeau, le 15 février.

Baie-Comeau ne ferme pas la porte à un quelconque soutien dans le dossier du sauvetage de l'église Ste-Amélie, mais elle le fera dans la limite de ses champs de compétences.

Tel est le message lancé par la mairesse Christine Brisson, lors de la séance mensuelle du conseil municipal du 15 février, au cours de laquelle une pétition de 5 000 signatures d'opposants à la fermeture au culte de l'église Ste-Amélie a été déposée.

Selon Mme Brisson, la pétition confirme qu'un nombre important de citoyens se sentent concernés par le dossier. «La Ville est également préoccupée par la fermeture de l'église», a-t-elle précisé avant d'ajouter qu'elle (la Ville) «sera là lorsqu'un projet nous sera déposé pour voir ce qu'on peut faire selon nos moyens et nos champs d'intervention.».

La municipalité s'attend à être sollicitée si un groupe réussit à s'entendre avec l'Assemblée de fabrique de la paroisse La Nativité-de-Jésus pour le maintien du culte et la réouverture de l'église Ste-Amélie, fermée pour une période indéterminée depuis hier. Son engagement risque fort d'être en biens et services. «Ça pourrait être le déblaiement du stationnement l'hiver», cite Mme Brisson, à titre d'exemple.

Fait à noter, avant de déposer sa pétition au conseil municipal, l'instigatrice de la démarche, Joanie Fortin, l'a remise à l'évêque du diocèse de Baie-Comeau, Mgr Jean-Pierre Blais, le 12 février dernier. Le président de l'Assemblée de fabrique de La Nativité-de-Jésus, Michel H. Landry, l'a également reçue en mains propres .

http://pleinjourdebaiecomeau.canoe.c...=En+manchettes
Reply With Quote
     
     
  #82  
Old Posted Mar 1, 2010, 10:00 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Des Championnats du monde à Baie-Comeau
Le paracyclisme sur route sera en vedette au mois d'août

Sandro Célant
Actualités sportives - Publié le 1 mars 2010 à 16:48

Baie-Comeau accueillera les Championnats du monde de paracyclisme sur route au mois d'août 2010, voilà la grosse nouvelle annoncée, lundi matin, en conférence de presse. Sur la photo, Eric Van den Eynde (entraîneur-chef de l'équipe canadienne), François Gariépy (président de Paramanic international), Christine Brisson (mairesse de Baie-Comeau) et Louis Barbeau (président de la Commission internationale de paracyclisme).

La Ville de Baie-Comeau sera l'hôtesse des Championnats du monde de Paracyclisme Route UCI en 2010.

Voilà la nouvelle majeure annoncée en grandes pompes, lundi matin, lors d'une conférence de presse fort animée à la salle du Conseil de ville du 19 rue Marquette.

Les dirigeants de Paramanic international étaient évidemment comblés de pouvoir faire cette annonce officielle, qui accorde encore plus d'importance à ce rendez-vous d'envergure sur la scène internationale.

Initialement mandatés pour recevoir la Finale de la Coupe du monde au début du mois de juillet, les responsables ont vu leur mandat modifier pour encore plus gros avec la présentation des Championnats du monde, deuxième épreuve la plus importante après les Jeux Olympiques.

Une première

Il s'agit d'une première dans l'histoire qu'une finale de la Coupe du monde et un Championnat du monde de Paracyclisme se déroulent dans le même pays, la même région et ce, la même année dans un délai de deux semaines.

Pour l'occasion, la municipalité de Sept-Îles présentera la Finale de la Coupe du monde, du 13 au 15 août. avant de se déplacer à Baie-Comeau pour les Championnats mondiaux à l'affiche du 19 au 22 août.

L'avantage est à la fois énorme pour la région hôtesse et les athlètes eux-mêmes. Ces derniers pourront accumuler des points pour les classements mondiaux dans le cadre des deux plus grandes compétitions de la saison en n'effectuant qu'un seul voyage.

Rêves

«Voilà une nouvelle qui dépasse nos rêves les plus fous. Il faut généralement organiser à plusieurs reprises une épreuve de Coupe du monde avant de pouvoir espérer se voir décerner le privilège d'organiser des Championnats du monde. Paramanic international et la Ville de Baie-Comeau obtiennent pourtant ces Championnats dès l'an 1 de leur histoire», a résumé fièrement le président de Paramanic international, François Gariépy.

Selon les données établies, plus de 450 athlètes, accompagnateurs et journalistes, en provenance de 35 à 40 pays, se déplaceront sur la Côte-Nord au cours de l'été pour prendre part à cette épreuve obligatoire qui servira, du même coup, à des étapes de qualification en prévision des Jeux Paralympiques de Londres en 2012.


http://pleinjourdebaiecomeau.canoe.c...classif=Sports
Reply With Quote
     
     
  #83  
Old Posted Mar 2, 2010, 6:47 AM
the rock the motard's Avatar
the rock the motard the rock the motard is offline
Townshipper
 
Join Date: Sep 2005
Location: Sherbrooke
Posts: 2,608
wow ! C'est une bonne nouvelle ca !
Ca me rappel lorsque Sherbrooke a reçu les mondiaux jeunesse d'athlétisme. Ça a créée une atmosphère vraiment intense dans le milieu. Ca va surement être semblable a Baie-Comeau. Je vous souhaite donc une belle mobilisation citoyenne.
Reply With Quote
     
     
  #84  
Old Posted Mar 2, 2010, 11:02 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Merci beaucoup! C'est vrai que c'est une bien bonne nouvelle. J'ai hâte de voir comment ça va se dérouler
Reply With Quote
     
     
  #85  
Old Posted Mar 2, 2010, 11:21 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
La Côte-Nord veut mousser l'utilisation du bois dans la construction


Charlotte Paquet
Argent - Publié le 2 mars 2010 à 11:33

La vice-première ministre Nathalie Normandeau est à Baie-Comeau aujourd'hui. Elle pose en compagnie de Robert Bois, du ministre Serge Simard, de Julien Boudreau, et de Carl-Éric Guertin.

À l'instar des autres régions forestières, la Côte-Nord prend le bâton du pèlerin pour favoriser l'utilisation plus grande du bois dans la construction non résidentielle. Elle confie la mission à un démarcheur, embauché grâce à une aide financière de 80 000 $ sur deux ans consentie par Québec à la Conférence régionale des élus.

L'annonce de l'embauche de Robert Bois (un nom prédestiné à souhait!) a été faite, mardi matin, à Baie-Comeau, par la vice-première ministre et ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Nathalie Normandeau.

«On vous livre la première bonne nouvelle pour la journée. On essaie de transformer la crise en opportunité dans tout le secteur forestier au Québec», a déclaré Mme Normandeau, avec à ses côtés son ministre délégué et responsable de la Côte-Nord, Serge Simard, le directeur du Groupe régions du Bureau de promotion des produits du bois du Québec, Carl-Éric Guertin, et le président de la CRÉ, Julien Boudreau.

«Il faut faire tomber les préjugés et revenir à nos racines. Le bois fait partie de notre culture», a ajouté la vice-première ministre, tout en précisant que le projet s'inscrit dans le cadre de la Stratégie d'utilisation du bois du gouvernement du Québec. Au total, neuf démarcheurs seront embauchés à l'échelle provinciale.

Stimuler et veiller

Natif de la Côte-Nord et de retour en région depuis huit ans, M. Bois détient un baccalauréat en Science du bois de l'Université Laval. Il est conseiller industriel pour FPInnovations, une division de Forintek pour la région Côte-Nord.

Le mandat du démarcheur sera de stimuler l'utilisation du bois dans la construction de différents bâtiments non résidentiels et d'assurer une veille régionale pour identifier les projets d'infrastructures à venir. M. Bois multipliera les occasions de rencontres avec les donneurs d'ordre, peu importe leur secteur d'activité, pour faire la promotion des avantages du bois, notamment son caractère écologique puisqu'il réduit les émissions de gaz à effet de serre.

Les élus, les services d'urbanisme des municipalités et les responsables de l'attribution des contrats de construction dans les domaines de l'éducation et de la santé seront notamment sensibilisés.

Objectifs

Avec le recours aux démarcheurs dans les régions forestières du Québec, le gouvernement souhaite tripler d'ici 2014 le recours au bois dans les édifices non résidentiels. Actuellement, le bois est utilisé dans moins de 15 % des bâtiments alors qu'il pourrait l'être dans 80 % des cas et ce, tout en respectant le code du bâtiment.

Différentes formes de soutien existent pour aider les entreprises ou organismes qui souhaitent se convertir au bois.


http://pleinjourdebaiecomeau.canoe.c...ssif=Nouvelles
Reply With Quote
     
     
  #86  
Old Posted Mar 2, 2010, 11:23 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Cinq événements majeurs en quatre ans


Sandro Célant
Actualités sportives - Publié le 2 mars 2010 à 10:21

Le paracyclisme international sera en vedette à Baie-Comeau pour les quatre prochaines années.

L'annonce de la tenue des Championnats du monde de Paracyclisme Route UCI à Baie-Comeau en 2010 n'était pas la seule bonne nouvelle de la journée de lundi.

En effet, les dirigeants de Paramanic international ont profité de la récente conférence de presse pour ajouter encore plus d'impact à la tenue d'un tel événement.

Initialement, les Championnats du monde sur route de 2010 devaient se tenir en Colombie, mais le pays s'est désisté de son mandat pour des raisons politiques et économiques.

La Commission internationale de paracyclisme (UCI) et son président Louis Barbeau (présent à la conférence) ont dû planifier un autre scénario qui a finalement développé vers cette mission générale confiée à Paramanic international et à la Ville de Baie-Comeau.

Coupe du monde

Après les vérifications effectuées au niveau de la logistique et l'accord des responsables de la région, l'UCI a proposé cette alternative qui va mousser encore plus la visibilité de Baie-Comeau et la Côte-Nord à l'échelle mondiale.

En plus de ces deux prestigieux rendez-vous de 2010, l'OBNL de Baie-Comeau s'est également vue confirmer le retour de la Finale de la Coupe du monde UCI de Paracyclisme pour les années 2011, 2012 et 2013.
Les retombées économiques de l'ensemble de ces cinq événements internationaux s'élèvent à sept millions de dollars en retombées directes sur la Côte-Nord, sans compter des dizaines de millions de dollars en retombées médiatiques à travers le monde.

Été 2010

Au cours de l'été 2010, les athlètes et visiteurs passeront près de deux semaines sur la Côte-Nord, ce qui signifie, entre autres, plus de 5 500 nuitées dans les hôtels de la région, plus de 16 000 repas dans les restaurants et des retombées importantes pour un grand nombre de fournisseurs régionaux.

«L'obtention de ces événements ne saurait mieux tomber, car ils serviront de tremplin pour la promotion de notre industrie touristique», a ajouté François Gariépy en précisant que l'organisation des Championnats du monde travaillera (en matière de développement durable) de concert avec la Réserve mondiale de biosphère de l'UNESCO Manicouagan-Uapishka dans cet aspect de l'événement.

http://pleinjourdebaiecomeau.canoe.c...classif=Sports
Reply With Quote
     
     
  #87  
Old Posted Mar 3, 2010, 11:33 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
50 MM $ pour le développement énergétique du Nord


Charlotte Paquet
Argent - Publié le 3 mars 2010 à 14:29

La ministre responsable du Plan Nord, Nathalie Normandeau, a tracé les tenants et les aboutissants de cet ambitieux plan. On l'aperçoit au côté de la mairesse de Baie-Comeau, Christine Brisson.

Les secteurs énergétique et minier constituent les deux filières les plus prometteuses du Plan Nord, cette opération titanesque lancée par le premier ministre Jean Charest, voilà un peu plus d'un an, pour créer des emplois et de la richesse au Québec par la mise en valeur d'un territoire immense au potentiel extraordinaire.

À lui seul, le développement énergétique commandera des investissements de 50 milliards de dollars en 20 ans. «À quel moment au Québec on a vu des investissements de 50 milliards de dollars? Jamais! Imaginez les opportunités pour vous», a lancé Nathalie Normandeau, vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, à 200 convives littéralement suspendus à ses lèvres, le 2 mars, à Baie-Comeau, lors d'un dîner-conférence organisé par la Chambre de commerce de Manicouagan.

Actuellement, la stratégie énergétique 2006-2015 du gouvernement du Québec prévoit l'ajout de 4 500 mégawatts d'énergie, ce qui inclut les projets la Romaine et Petit-Mécatina sur la Côte-Nord. Mais, avec le Plan Nord, il y a plus. «On a dit 4 500 mégawatts, c'est bien, mais on va plus loin avec en plus 3 500 mégawatts d'énergie renouvelables, dont 3 000 en hydroélectricité. On a dit à Hydro-Québec identifiez-nous les rivières pouvant être mises en valeur. C'est ce à quoi Hydro va s'occuper dans les prochains mois», a précisé la ministre.

D'autres projets hydroélectriques sont déjà sur la table à dessin de Québec pour la Côte-Nord, soit l'augmentation de la capacité de Manic-3, Manic-2 et Ste-Marguerite-3, pour un grand total de nouveaux 770 mégawatts.

«On est le troisième plus grand producteur d'hydroélectricité sur la planète. On veut aller plus loin encore», a souligné Mme Normandeau en disant souhaiter que, dans 20 ou 25 ans, on puisse se dire mission accomplie.

Les mines

Le développement minier est le deuxième secteur ciblé comme très prometteur par le gouvernement. Cette filière est gage de promesse d'investissements de 2,5 milliards de dollars et de création de 4 000 emplois, selon la ministre responsable du Plan Nord. Rien de moins!

Le tourisme est un autre domaine visé. «Le secteur touristique est très prometteur au nord du 49e parallèle. On veut faire du nord une destination de classe mondiale», a aussi confié Mme Normandeau. D'après elle, le territoire couvert par le Plan Nord aura une place de choix dans la stratégie que s'apprête à dévoiler la ministre Nicole Ménard pour les 10 prochaines années.

Le secteur forestier est aussi visé par le Plan Nord. «Peut-être qu'on pourrait développer des filières pour transformer les plus petits bois», a indiqué Mme Normandeau, rappelant qu'un tel éloignement des territoires de coupe et une si faible dimension des bois étaient uniques à la Côte-Nord.

Les routes

Les routes 389 et 138 font aussi partie des projets. D'ailleurs, 438 millions de dollars ont déjà été annoncés, en 2009, pour des travaux majeurs sur la 389.

«Pour la 138, l'appel de votre région a été entendu. Norman MacMillan pourrait venir faire des annonces bientôt», a noté la ministre avant d'ajouter : «Si on réussit à ouvrir l'accès à la Basse Côte-Nord avec le Plan Nord, on aura réussi quelque chose de grand.»

Fait à noter, avec son Plan Nord, le Québec est en voie de devenir un modèle à l'étranger, principalement en Finlande et en Suède. «Les gens sont impressionnés par l'ampleur du territoire à développer», conclut Mme Normandeau.

Le territoire couvert par le Plan Nord couvre 72 % de l'ensemble du Québec, mais à peine 1,6 % de la population de la province y habite. La population de la Côte-Nord représente 75 % des 120 000 personnes résidant dans 63 communautés partagées presque à parts égales entre autochtones et non-autochtones.


http://pleinjourdebaiecomeau.canoe.c...ssif=Nouvelles
Reply With Quote
     
     
  #88  
Old Posted Mar 3, 2010, 11:36 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Le ministre Serge Simard distribue des millions


Charlotte Paquet, Sandro Célant, Caroline Rondeau
Argent - Publié le 3 mars 2010 à 17:14

Le ministre Serge Simard a annoncé des investissements totalisant 17,6 M $ à Baie-Comeau, mercredi. Il est accompagné de la mairesse de la municipalité, Christine Brisson.

Le ministre responsable de la Côte-Nord au sein du gouvernement Charest, Serge Simard, a joué au père Noël, mercredi, à Baie-Comeau, en annonçant la réalisation de trois projets majeurs grâce à des investissements totalisant 17,6 M $ provenant d'un partenariat fédéral-provincial.

Baie-Comeau reçoit une aide financière de 8 687 980 $ du Programme de renouvellement des conduites (PRECO) pour le renouvellement des conduites d'eau potable et de collecte des eaux usées des rues Piuze, Marest, Marquette ainsi que Chiasson et Marguerite. Dans le cas de ces deux dernières artères, les travaux ont été réalisés en 2009.

Baie-Comeau profitera aussi de cette manne pour les travaux de la phase 3 du boulevard La Salle, qui seront entrepris le mois prochain au coût de quelque 19 M $. Un montant de 4,7 M $ provenant du programme PRECO y sera affecté. Dans sa globalité, le projet La Salle représente des investissements de 34 M $.

Les travaux municipaux représentent un investissement de 13 931 970 $. La différence est assumée par la municipalité.

Terrain synthétique

Réuni ensuite dans une autre conférence de presse en compagnie de la mairesse Christine Brisson et la présidente de la Commission scolaire de l'Estuaire, Ginette Côté, monsieur Simard a concrétisé l'investissement gouvernemental de 1 915 140 $ pour l'aménagement d'un terrain synthétique à l'arrière de la polyvalente des Baies.

De ce montant, la contribution du gouvernement du Québec et celle du gouvernement du Canada s'élèvent chacune à 957 570 $. La Ville de Baie-Comeau participe également au financement du projet à raison d'un montant de 957 571 $.

Le projet vise le remplacement par un recouvrement synthétique de la surface naturelle du terrain de soccer et de football ainsi que la réfection de la piste d'athlétisme qui entoure le terrain.

Partenaire de la première heure dans ce dossier, la Commission scolaire de l'Estuaire injecte aussi une somme évaluée à 500 000 $ qui ne se définit pas comme de l'argent concret, mais plutôt sous forme de frais et services qui seront déduits de la facture payée par la municipalité.

Centre des arts Alcoa

Finalement, le ministre Simard a terminé sa prolifique journée au Théâtre de Baie-Comeau où il a annoncé un investissement de près de 7 M $, soit 3 031 700 $ d'Ottawa et 3 722 000 $ de Québec, pour la réalisation du Centre des arts Alcoa, opérationnel dès l'automne.

Ce montant sera bonifié par l'investissement de 2,5 M $ de la Ville de Baie-Comeau et celui de 1 M $ de la Fondation Alcoa. Les travaux du futur centre vont bon train et n'accusent aucun retard, selon le directeur général et artistique du Théâtre, Louis Morin.

À l'achèvement de sa construction, le Centre des arts Alcoa abritera les locaux de l'École de musique Côte-Nord, de l'Académie de danse de Baie-Comeau et de l'Orchestre à cordes de Baie-Comeau. Un studio de danse, une salle de spectacle qui se divise en deux et une salle de conférence font partie des plans et devis de l'infrastructure, greffée au Théâtre de Baie-Comeau.
Reply With Quote
     
     
  #89  
Old Posted Mar 4, 2010, 2:31 AM
the rock the motard's Avatar
the rock the motard the rock the motard is offline
Townshipper
 
Join Date: Sep 2005
Location: Sherbrooke
Posts: 2,608
- Les services
- les jobs
- l'environnement régional

Voila ce qui convainc les gens de s'établir quelque part. C'est excellent que baie-Comeau investisse dans ses infrastructures de service... et même surprenant pour le terrain synthétique, car rare sont les villes encore aujourd'hui qui en ont.
Reply With Quote
     
     
  #90  
Old Posted Mar 4, 2010, 2:57 AM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Ouais, que des bonnes nouvelles!

Comme disent certains dans le forum de Rimouski; c'est le temps des annonces qui commence.
Reply With Quote
     
     
  #91  
Old Posted Mar 4, 2010, 2:59 AM
le calmar's Avatar
le calmar le calmar is offline
613er
 
Join Date: Dec 2006
Location: Ottawa
Posts: 2,863
Pourquoi recouvrir la surface naturelle par une surface synthétique? Et surtout, pourquoi s'en vanter? Je sais qu'on parle juste d'un terrain d'école, mais c'est paradoxal quand on sait que tous les grands stades où jouent des équipes sportives veulent jouer sur du gazon naturel qui offre une bien meilleure qualité. Sinon à part ça, bonnes nouvelles pour cette ville!
__________________
My flickr
Reply With Quote
     
     
  #92  
Old Posted Mar 4, 2010, 4:24 AM
the rock the motard's Avatar
the rock the motard the rock the motard is offline
Townshipper
 
Join Date: Sep 2005
Location: Sherbrooke
Posts: 2,608
Quote:
Originally Posted by le calmar View Post
Pourquoi recouvrir la surface naturelle par une surface synthétique? Et surtout, pourquoi s'en vanter? Je sais qu'on parle juste d'un terrain d'école, mais c'est paradoxal quand on sait que tous les grands stades où jouent des équipes sportives veulent jouer sur du gazon naturel qui offre une bien meilleure qualité.
Le gazon synthétique offre l'avantage que le terrain est toujours utilisable.

L'an dernier, avec les pluies diluviennes qu'on a connu, malgré le fait que les systèmes de drainages des terrains de soccers de Sherbrooke étaient bien foutu, le trop grande quantité de pluie a fait que les terrains devenaient trop fragile et que par conséquent, certains ont du être fermés pour quelques jours, voir quelques semaines. Dans ces cas là, c'est une chance que Sherbrooke ait eu ses terrains synthétique. Et c'est pas seulement ou forcément dans le but d'acclimater les équipes professionnelles, mais aussi les clubs de soccers municipaux destinés aux jeunes, qui eux n'ont que ca a faire durant l'été a part commencer a fumer du pot à 11 ans.

Et je ne crois pas me tromper en disant que les terrains synthétiques deviennent de mieux en mieux et de plus en plus réalistes. C'est pas comme la vieillerie qu'il y a au stade olympique.
Reply With Quote
     
     
  #93  
Old Posted Mar 4, 2010, 4:36 AM
le calmar's Avatar
le calmar le calmar is offline
613er
 
Join Date: Dec 2006
Location: Ottawa
Posts: 2,863
Quote:
Originally Posted by the rock the motard View Post

Et je ne crois pas me tromper en disant que les terrains synthétiques deviennent de mieux en mieux et de plus en plus réalistes. C'est pas comme la vieillerie qu'il y a au stade olympique.
Tu te trompes pas, mais ça dépend de quoi on parle. C'est un fait que le synthétique n'offrira jamais une surface de qualité comparable au gazon naturel, mais si le niveau de jeu se limite aux sports scolaires c'est correct comme ça! Le synthétique implique aucun frais d'entretien (pas de gazon à couper et entretenir, pas de lignes à tracer)

La surface du stade olympique est pas utilisée pour les rares événements sportifs à se produire au stade! Les alouettes ont une surface de jeu en astroturf qui vaut des millions (comme tous les stades à surface synthétique) qu'ils installent lors de leurs matchs, mais on voit de plus en plus de stades se convertir au naturel à mesure que le calibre de jeu augmente (Toronto cette année par exemple) Ici notre calibre de jeu au soccer plutôt médiocre ne fait pas de la surface synthétique un élément à proscrire, mais tu verras jamais ça en Asie, en Amérique du Sud ou en Europe.
__________________
My flickr
Reply With Quote
     
     
  #94  
Old Posted Mar 4, 2010, 10:59 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Si ma mémoire est bonne, les intervenants se plaignaient de la qualité du terrain en question. Beaucoup de soccer et de football ça finit par scrapper un terrain. Les jeunes jouaient souvent dans la bouette.

De toute façon, il reste d'autres terrains naturels pour les puristes!
Reply With Quote
     
     
  #95  
Old Posted Mar 5, 2010, 8:01 PM
Fredzou Fredzou is offline
Registered User
 
Join Date: May 2008
Posts: 76
Faut ajouter à ça le fait que le synthétique est disponible du moment où y a plus de neige et jusqu'à tard en automne. Les terrains naturels souvent y font des réparations à l'automne et le terrain n'est pas prêt avant la mi-juin.
Reply With Quote
     
     
  #96  
Old Posted Mar 20, 2010, 8:05 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Baie-Comeau rajeunira Place du Colonel


Charlotte Paquet
Vie municipale - Publié le 20 mars 2010 à 09:00



Les travaux de réfection de Place du Colonel et du stationnement de l'hôtel de ville seront réalisés en même temps que ceux de la rue Marquette.

Les élus de Baie-Comeau ont donné leur aval à plusieurs dossiers lors de la séance publique du 15 mars, notamment par l'attribution de contrats pour des travaux d'immobilisations.

La Ville vient d'attribuer à l'entrepreneur Jean Fournier Inc. un contrat au montant de 2 665 000 $ pour des travaux de réfection de la rue Marquette et des services connexes. Place du colonel et le stationnement de l'hôtel de ville seront alors refaits.

L'entrepreneur Roland Munger Inc obtient aussi un contrat de 13 580 026 pour la réfection majeure de la rue Piuze et de la rue St-Laurent, de Moreau à Piuze.

Subventions

Une somme de 16 000 $ sera remise aux organisateurs du Championnat provincial Fire Fit, prévu en août prochain. La Corporation ICI Manicouagan obtient aussi une contribution de 40 000 $ pour 2010, dont une somme de 10 000 $ est puisée dans le compte pour imprévus.

Le conseil municipal a aussi adopté une résolution fixant le type de participation de la Ville aux divers galas méritas dans le monde de l'enseignement. Une bourse de 1 000 $ sera attribuée lors du gala du cégep de Baie-Comeau. Une carte de ski sera offerte pour chaque établissement de niveau secondaire. Enfin, des laissez-passer familiaux d'une journée pour des descentes en tube au centre de ski du Mont Ti-Basse seront distribués dans les écoles primaires.

Église St-Sacrement

Baie-Comeau a obtenu la confirmation d'une aide financière gouvernementale de 940 000 $ du programme Chantiers Canada-Québec pour la transformation de l'église St-Sacrement, dont les coûts ont grimpé de 1,4 à 1,8 M $.

«Cette augmentation s'explique par des modifications au projet initial afin de rendre le bâtiment un peu plus adapté à la clientèle visée, soit les jeunes et les aînés», souligne André Pratte, directeur du service de l'urbanisme. Des séparations additionnelles ont été prévues. Une demande d'aide financière supplémentaire a été adressée aux gouvernements pour faire face à la nouvelle facture.

Pétition

Une pétition de 27 signatures de résidents de la rue Pauline Gagné a été déposée au conseil municipal. Les citoyens, qui habitent les 15 nouveaux terrains développés du côté pair de la rue, demandent le respect de leurs baux de location, principalement pour la question de l'asphaltage des stationnements et le gazonnement.

«On a demandé à nos services techniques de monter le dossier», souligne la mairesse Brisson, en ajoutant qu'un projet devrait être soumis à la direction générale, en avril, pour prise de décision.


http://pleinjourdebaiecomeau.canoe.c...ssif=Nouvelles
Reply With Quote
     
     
  #97  
Old Posted Mar 25, 2010, 12:18 AM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
J'ai entendu à la radio qu'un excellent dossier/article est paru dans l'actualité. Il traite de Baie-Comeau et de tous ses attraits. Je n'ai malheureusement pas pu le lire encore, mais j'ai pu trouver ce texte (qui se veut un complément de l'article) publié dans les blogues de l'Actualité. Un beau survol des attraits touristiques et culturels de Baie-Comeau!
---------------------------------------------------------

À NE SURTOUT PAS MANQUER

Ce vidéo qui offre un survol des attraits du Jardin des Glaciers.

Récemment ouvert, le plus grand parc d'aventure maritime d'Amérique! Attraits multiples pour les amateurs de plein air, d'adrénaline, d'histoire, de science. Le jardin des glaciers est un vaste parc maritime (tyrolienne, via-ferrata, sentiers aménagés ou non, zodiac, vallée coquillière, bivouacs, fjord, etc.) jumelé à une église reconvertie en centre d'expérience glaciaire qui grouille d'effets spéciaux (gigantesque écran d'eau, effets sonores, plateformes mobiles, centre multimédia).

J'invite tout le monde à voir ce vidéo et à venir nous visiter à Baie-Comeau afin de constater l'offre touristique que nous avons développé au cours des dernières années!

LE LIEN

http://www.youtube.com/watch?v=wXQAjmW0gYs
---------------------------------------------------------

L'ARTICLE



18 mars 2010

Baie-Comeau en deux temps, trois mouvements



Pour compléter l’article « Coup de Pep à Baie-Comeau », publié dans l’édition en kiosque de L’actualité, voici une sélection de bonnes adresses et d’activités à retenir, dans la plus grande ville nord-côtière.




Le Saint-Laurent vu de la Station d'exploration glaciaire - Gary Lawrence
En guise d’introduction à Baie-Comeau, on peut prendre part à deux tours guidés organisés par la Ville : le Circuit du vieux quartier (6 km à pied) et le Tour de ville (1 h 30 en autobus).

Pour les férus d’histoire, la Maison du patrimoine Napoléon-Alexandre Comeau héberge la Société historique de la Côte-Nord, qui s’intéresse à l’histoire régionale et à la généalogie, en plus de présenter une exposition estivale annuelle dans la salle d’exposition du bâtiment.

L’église Sainte-Amélie comporte des vitraux signés Guido Nincheri, célèbre artiste montréalais d’origine florentine. Le mois dernier, ce lieu de culte fondé par Robert McCormick a cependant failli fermer ses portes, faute de budget ; depuis, il est en sursis.

Le Jardin des Glaciers est la nouvelle attraction en ville. Il intègre la Vallée des coquillages (un banc coquillier unique au monde parce que situé en pleine forêt boréale), un palpitant parc d’aventure maritime (rando, kayak, via ferrata, tyroliennes) de même que la toute nouvelle Station d’exploration glaciaire, qui présente un impressionnant parcours-spectacle multimédia. On peut aussi séjourner sur place en camping rustique, en yourte ou en tente prospecteur.


L’Hôtel Le Manoir, aménagé dans une vieille demeure située devant le Saint-Laurent, est le seul établissement 4 étoiles de la ville. Le Grand Hôtel, récemment rénové, est pour sa part situé au cœur de l’action de Place La Salle.

Fondé il y a une quinzaine d’années par le chef de feu le George-Alphonse, à Sillery (Québec), la Cache d’Amélie (37, ave. Marquette, 418 296-3722) a la réputation d’être le meilleur restaurant de la Côte-Nord (délicieux raviolis de homard et caribou sauce Grand-Veneur). Le Côté Côte est pour sa part un sympathique pub-resto-steakhouse qui vient tout juste d’emménager dans de nouveaux locaux, Place La Salle. Enfin, dans le secteur Hauterive (excentré, à l’ouest du centre-ville), l’Orange Bleue forme un fort agréable bistro-resto qui se transforme en bar, en fin de soirée.

Depuis sa récente cure de jouvence, Place La Salle – la Main de Baie-Comeau – a hérité de plusieurs bonnes adresses : L’Antipasto (une épicerie fine, au no. 1), Très’Arts d’ici (seule boutique d’art et d’artisanat local en ville), la Boutique ÉcoBois L’Art d’éco (où on recycle le bois pour en faire des meubles et autres objets utiles), de même que la Galerie d’Art Claude Bonneau, entre autres lieux à investir.




Au registre événementiel, Baie-Comeau est l’hôte du très viril Festival des camionneurs de la Côte-Nord, mais aussi de Cinoche, un festival international du film qui se déroule en janvier. La ville organise également le « plus grand symposium de peinture figurative en Amérique du Nord » (prochaine édition : du 29 juin au 3 juillet), alors qu’en août, la ville accueillera les Championnats du monde de paracyclisme UCI. Enfin, l’organisme sans but lucratif l’Ouvre-Boîte culturel – un nouveau collectif d’artistes – organisera peut-être quelque événement culturel, au cours des prochains mois – pourquoi pas au tout nouveau Centre des arts Alcoa, qui remplacera le Théâtre de Baie-Comeau l’été prochain?

Enfin, Baie-Comeau est la porte d’entrée pour se rendre, via la route 389, aux grands barrages Manic 2 (30 minutes de route) et Manic 5 (2 h 30 de route). En poussant encore 100 km plus au nord, on arrive bientôt aux monts Groulx, situés non loin de l’astroblème Manicouagan, ce vaste cratère météoritique au milieu duquel s’étend l’île René-Levasseur. Tout ça au cœur de la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka, la plus vaste au Canada.


http://www2.lactualite.com/blogue-vo...uvements/2319/


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Edit

Quelques Images du Jardins des Glaciers et du Centre d'Expérience Glaciaire













Tellement plus à voir!
Le Site Du Jardin des Glaciers : http://www.jardindesglaciers.ca/

Last edited by sebast13; Mar 25, 2010 at 3:05 AM.
Reply With Quote
     
     
  #98  
Old Posted Mar 25, 2010, 1:21 AM
the rock the motard's Avatar
the rock the motard the rock the motard is offline
Townshipper
 
Join Date: Sep 2005
Location: Sherbrooke
Posts: 2,608
Wow ! La vue sur le Saint-Laurent est splendide !

Et je ne savais pas qu'il y avait un thème sur Baie-Comeau dans l'Actualité. J'irai certainement m'en procurer un exemplaire.

Concernant le théâtre, le bâtiment a vraiment de la gueule
Noble, moderne et chaleureux a la fois.

Quant au reste des sujets que tu as écris plus haut, je n'ai pas encore eu le temps de les lire.
Reply With Quote
     
     
  #99  
Old Posted Mar 25, 2010, 3:49 AM
the rock the motard's Avatar
the rock the motard the rock the motard is offline
Townshipper
 
Join Date: Sep 2005
Location: Sherbrooke
Posts: 2,608
Quote:
Originally Posted by sebast13 View Post
Les mines

Le développement minier est le deuxième secteur ciblé comme très prometteur par le gouvernement. Cette filière est gage de promesse d'investissements de 2,5 milliards de dollars et de création de 4 000 emplois, selon la ministre responsable du Plan Nord. Rien de moins!
Tant mieux. A condition que ca ne devienne pas un gouffre financier comme l'Alcan a Saguenay. Faut juste pas que des méga entreprises empoche des millions sur le dos de l'état... et des contribuables.

Quote:
Originally Posted by sebast13 View Post
Le tourisme est un autre domaine visé. «Le secteur touristique est très prometteur au nord du 49e parallèle. On veut faire du nord une destination de classe mondiale», a aussi confié Mme Normandeau. D'après elle, le territoire couvert par le Plan Nord aura une place de choix dans la stratégie que s'apprête à dévoiler la ministre Nicole Ménard pour les 10 prochaines années.
Très alléchant comme idée ! J'aime bien la phrase on veut faire du nord une destination de classe mondiale. J'ai d'ailleurs vu ta vidéo sur le jardin des Glaciers. Je ne savais même pas qu'on avait une attraction comme ca au Québec ! Je crois d'ailleurs que ca va fonctionner. De mon coté, ca m'a même convaincu d'aller sur la Cote-Nord pour aller voir de mes yeux ce coin si mystérieux. Bravo, car sinon, j'y serais jamais allé !

Quote:
Originally Posted by sebast13 View Post
Le secteur forestier est aussi visé par le Plan Nord. «Peut-être qu'on pourrait développer des filières pour transformer les plus petits bois», a indiqué Mme Normandeau, rappelant qu'un tel éloignement des territoires de coupe et une si faible dimension des bois étaient uniques à la Côte-Nord.
Idem que pour les mines. Surtout que c'est un secteur encore fragile. Mais je crois que les efforts mis de l'avant par le gouvernement pour encourager l'utilisation du bois fait porte ses fruits. J'ai vu une statistique favorable la dessus la semaine dernière.

Quote:
Originally Posted by sebast13 View Post
Les routes

Les routes 389 et 138 font aussi partie des projets. D'ailleurs, 438 millions de dollars ont déjà été annoncés, en 2009, pour des travaux majeurs sur la 389.

«Pour la 138, l'appel de votre région a été entendu. Norman MacMillan pourrait venir faire des annonces bientôt», a noté la ministre avant d'ajouter : «Si on réussit à ouvrir l'accès à la Basse Côte-Nord avec le Plan Nord, on aura réussi quelque chose de grand.»
TANT MIEUX ! On peut espérer un pont sur la rivière Saguenay tant qu'a ca...

Quote:
Originally Posted by sebast13 View Post
Fait à noter, avec son Plan Nord, le Québec est en voie de devenir un modèle à l'étranger, principalement en Finlande et en Suède. «Les gens sont impressionnés par l'ampleur du territoire à développer», conclut Mme Normandeau.
wow. En tout cas, ca donne espoir et quand je lis ce genre d'article, je trouve un intérêt réel pour la région...
Reply With Quote
     
     
  #100  
Old Posted Mar 25, 2010, 7:56 PM
sebast13's Avatar
sebast13 sebast13 is offline
Registered User
 
Join Date: Jun 2009
Posts: 709
Bien content que tu aimes, The Rock!! Tu es le bienvenu à Baie-Comeau

Je te réfère à ce guide pour la Manicouagan

http://www.tourismemanicouagan.com/f...TRM2009-10.pdf

et ce site pour la région touristique Manicouagan

http://www.tourismemanicouagan.com/fr/index.html

ainsi que ce guide spécifiquement pour Baie-Comeau; assez complet!

http://www.ville.baie-comeau.qc.ca/a...aie_Comeau.pdf


J'espère que ça te donnera de bonne idées d'endroits à découvrir! En tant qu'amateur de construction, je te conseille les barrages Manic 2 et Manic 5 dont les visites sont gratuites. Pour y avoir déjà travaillé comme guide, je peux te dire que c'est extrêmement intéressant. Les deux visites sont complémentaires; Manic 2 pour les aspects plus techniques sur l'électricité (technologie, visite de l'intérieur d'un alternateur assez puissant pour alimenter une dizaine de milliers de maisons, sisite de l'intérieur du barrage) alors que Manic 5 est plus spectaculaire et plus axé sur le génie civil (visite d'une centrale sousterraine comme dans James Bond et arrêt sur la crête de ce magnifique barrage).

Bon voyage!
Reply With Quote
     
     
This discussion thread continues

Use the page links to the lower-right to go to the next page for additional posts
 
 
Reply

Go Back   SkyscraperPage Forum > Regional Sections > Canada > Québec
Forum Jump


Thread Tools
Display Modes

Forum Jump


All times are GMT. The time now is 12:22 AM.

     

Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions, Inc.